La nuit obscure de l’âme

La nuit obscure de l’âme

De Saint Jean de la Croix

Plus les choses divines sont en soi claires et manifestes, plus elles sont naturellement obscures et cachées à l’âme. Il en est ici comme de la lumière naturelle : […] plus on veut fixer le soleil en face, et plus on éblouit la puissance visuelle et on la prive de lumière […]. De même, quand cette divine lumière de la contemplation investit l’âme qui n’est pas encore complètement éclairée, elle produit en elle des ténèbres spirituelles, parce que non seulement elle la dépasse, mais parce qu’elle la prive de son intelligence naturelle et en obscurcit l’acte.

Du même auteur

Aucun livre trouvé pour ce même auteur ici.