Névrose et psychose

Névrose et psychose

De Sigmund Freud

Agoraphobie, échecs répétés en amour ou dans la vie professionnelle, rituels compulsifs, phobies alimentaires : la névrose, c’est un refoulement qui rate, nous obligeant ainsi à produire des symptômes pour éviter la rencontre avec des pensées dérangeantes. La psychose, elle, est une réalité autre que l’on crée pour se protéger mais qui nous enferme, car on est seul à la percevoir. La paranoïa en est l’exemple le plus célèbre. Comment devient-on névrosé ? Y a-t-il une prédisposition à la psychose ?