Manifeste du surréalisme

Manifeste du surréalisme

De André Breton

Je crois à la résolution future de ces deux états, en apparence si contradictoires, que sont le rêve et la réalité, en une sorte de réalité absolue, de surréalité, si l’on peut ainsi dire. C ‘est à sa conquête que je vais, certain de n’y pas parvenir mais trop insoucieux de ma mort pour ne pas supporter un peu les joies d’une telle possession. Des projets et des promesses du premier Manifestes du surréalisme (1924) aux prises de position, politiques et polémiques, affirmées dans le Second Manifeste du surréalisme (1930), se dessine ici une théorie de l’expérience esthétique qui a bouleversé tous les domaines de la création au XXème siècle.

Du même auteur

Aucun livre trouvé pour ce même auteur ici.